Zoom sur la pompe à chaleur géothermique

Pompe a chaleur géothermique
Une pompe à chaleur (PAC) géothermique fonctionne comme son nom l’indique grâce à la géothermie, c’est-à-dire l’une des cinq sources d’énergie renouvelable. Que faut-il savoir à propos de ce dispositif et de cette ressource ? On vous en dit davantage au fil de cette page. N’hésitez pas à consulter notre annuaire afin d’entrer en contact avec des sociétés qualifiées RGE (Reconnues Garantes de l’Environnement).

Quelle est la définition de la géothermie ?

La géothermie, ou énergie géothermique, est une forme d’énergie utilisant la chaleur en provenance du sous-sol. Une pompe à chaleur géothermique se distingue donc d’une PAC géothermique, puisque l’aérothermie consiste à puiser les calories présentes dans l’air.

La géothermie est une énergie renouvelable qui permet de diminuer l’empreinte environnementale des logements et de réduire le montant des factures d’énergie, puisqu’en dehors du coût de son installation, son accès est totalement gratuit.

Qu’est-ce qu’une source d’énergie renouvelable ?

Une source d’énergie est renouvelable lorsque sa quantité est infinie en dépit de son exploitation par l’Homme. La géothermie est l’une des cinq ressources renouvelables utilisées pour alimenter les équipements et les systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire des habitations. Les autres ressources renouvelables sont l’hydraulique, le solaire, l’éolien et la biomasse.

La chaleur de géothermie est issue de la croûte terrestre, il s’agit d’un processus naturel lié à la présence du noyau en fusion de la planète. Plus le forage est profond, plus la température est élevée.

Qu’est-ce qu’une centrale géothermique ?

Une centrale géothermique se compose d’équipements et d’installations de surface récupérant la chaleur située à plusieurs centaines de mètres en profondeur. Elle puise la chaleur depuis des nappes phréatiques profondes avant d’en redistribuer l’énergie vers les réseaux de distribution. Cette eau est pompée vers la centrale, et sous la pression, se vaporise. Cette vapeur est alors utilisée pour faire fonctionner des alternateurs ou produire du chauffage.

Quel est le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur géothermique ?

A l’échelle domestique, on réalise un forage géothermique sous le terrain de l’habitation concernée. La chaleur est récupérée à l’aide de capteurs horizontaux, verticaux ou sur nappe d’eau souterraine :

  • -Le captage horizontal n’implique pas de forer très profondément dans le sol, jusqu’à un maximum d’1m20.
  • -L’installation implique d’effectuer un forage géothermique plus profond, jusqu’à une centaine de mètres, dans le cas d’un captage vertical. Cette méthode est plus efficace en hiver puisque la terre se refroidit moins en profondeur.
  • -Le dispositif peut aussi prélever de la chaleur sur nappe phréatique, dont la température ne descend pas en-dessous de 10°C en saison hivernale.

Quel est le prix et le coût d’usage d’une PAC géothermique ?

Le prix d’une pompe à chaleur géothermique dépend de son mode de captage. Pour un captage vertical, il faut compter entre 12 800 et 14 000 euros pour se procurer l’équipement. Dans le cas d’un captage vertical, ce prix est compris entre 13 500 et 15 000 euros, pose incluse.

Ce montant est en moyenne plus élevé de 7% par rapport à celui de la PAC aérothermique, mais la consommation annuelle d’un modèle géothermique compense ce coût d’installation élevé. En effet, un logement chauffé par aérothermie consomme 51 kWh/m² (kilowattheure par mètre carré) tandis qu’une habitation chauffée par géothermie ne consomme que 35 kWh/m².

Pour inciter les ménages français à mettre en œuvre ce type d’installation, l’Etat a mis en place le Crédit d’Impôt Transition Energétique (au taux de 30%) et l’éco-prêt à taux zéro (dont il prend complètement en charge les intérêts). Pour y être éligible, vous devez recourir aux services d’une société RGE, c’est pourquoi nous mettons notre annuaire à votre disposition.