Zoom sur la pompe à chaleur aérothermique

Pompe a chaleur aérothermique
La pompe à chaleur aérothermique (PAC) est un dispositif de chauffage utilisant l’air comme ressource énergétique. Quel est le principe de fonctionnement de l’aérothermie ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type de dispositifs ? Au fil de cette page, vous trouverez toutes les réponses. Et n’hésitez pas à consulter notre annuaire pour trouver un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) apte à réaliser votre installation.

En quoi consiste l’aérothermie ?

L’aérothermie, portant également le nom d’énergie aérothermique, est l’énergie thermique présente dans l’air. Même en cas de température négative, l’air extérieur comporte des calories, qu’il est possible de puiser grâce aux dispositifs adaptés, tels que les pompes à chaleur aérothermiques. Bien sûr, plus les températures sont élevées, plus l’installation est efficace. L’aérothermie est une énergie renouvelable, et l’air est inépuisable.

Quelles sont les différences entre pompe à chaleur air-air et air-eau ?

Il existe deux types de PAC aérothermique, à savoir air-air et air-eau :

  • -La pompe à chaleur air-air extrait les calories de l’air extérieur, et se sert de cette chaleur pour évaporer un liquide frigorigène à destination de l’unité intérieure de l’appareil. Le fluide en état gazeux est alors condensé afin que la pompe récupère la chaleur, et la diffuse à l’intérieur du domicile.
  • -Le modèle air-eau transmet la chaleur à un liquide calorifique qui est envoyé au système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire. Elle n’est pas directement projetée dans l’air mais transmise à de l’eau afin d’assurer le fonctionnement des installations.

Quel le prix et le coût annuel d’une pompe à chaleur aérothermique ?

Le prix d’une pompe à chaleur aérothermique air-air est compris entre 5 000 et 8 000 euros, tandis que celui d’une PAC air-eau varie entre 7 500 et 15 000 euros. Il s’agit d’investissement onéreux, néanmoins compensé par les économies d’énergie réalisables par ce biais. Contrairement à un logement chauffé par des convecteurs électriques où la consommation annuelle est de 60 kWh/m² (kilowattheure par m²), la consommation d’une PAC aérothermique est de 51 kWh/m².

Pour vérifier l’efficacité énergétique d’un tel dispositif, il faut se référer à son coefficient de performance (COP), qui doit être d’au moins 3. Un COP de 3 signifie que pour 1 kWh d’électricité consommé, 3 kWh de chauffage sont produits.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la PAC aérothermique ?

Découvrez ci-après la liste des points forts et des désavantages caractéristiques de la pompe à chaleur aérothermique.

Les points faibles de la pompe à chaleur aérothermique

Voici la liste des inconvénients de la PAC aérothermique : * -Le rendement de la pompe à chaleur dépend de la température extérieure. En-dessous de -10°C, c’est un système de chauffage d’appoint qui prend le relais. * -Les économies rendues possibles par l’aérothermie sont inférieures à celles offertes par une pompe à chaleur géothermique, puisque la consommation annuelle de cette dernière est de 35 kWh/m². * -Une PAC est bruyante, elle génère donc des nuisances sonores impliquant de choisir son emplacement avec soin.

Les atouts de la PAC aérothermique

Ci-dessous, découvrez les avantages de la pompe à chaleur à aérothermie : * -La PAC aérothermique est très facile d’utilisation, et ce qu’il s’agisse d’un modèle air-air ou air-eau. * -L’installation d’une pompe à chaleur ne nécessite pas la mise en œuvre de gros travaux, ni d’effectuer la moindre demande d’autorisation, à l’exception de la copropriété. * -Le coût de l’équipement est moins onéreux que celui d’un modèle fonctionnant selon le principe de géothermie.

Avantages

Inconvénients

Facile d’utilisation

Rendement dépendant des températures

Travaux simples

Economies inférieures à celles de la géothermie

Prix moins élevé que celui de la géothermie

Nuisances sonores