Le solier RGE

Trouver un solier RGE près de chez vous

Le solier est un spécialiste des revêtements de sol et de mur. Cette profession intervient au moment des finitions et de l’aménagement des travaux de construction ou de rénovation dans le bâtiment. Pour trouver votre professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) et ainsi bénéficier d’aides de la part de l’Etat, n’hésitez pas à utiliser notre annuaire.

Quels sont les diplômes et les formations pour devenir solier ?

Un professionnel fiable doit être en mesure de justifier d’au moins l’une des qualifications ci-dessous pour pouvoir exercer son métier :

  • -CAP solier moquettiste
  • -Brevet professionnel peinture revêtements
  • -Bac professionnel aménagement et finition du bâtiment

Quel est le rôle du solier ?

Le solier intervient directement sur les chantiers de construction neuve ou de rénovation en posant les revêtements muraux ou les revêtements de sol suivants :

  • -Moquette : les fabricants de moquettes ont réalisé des progrès ces dernières années dans la conception de leurs revêtements. Ce sol souple retient la poussière, ce qui lui éviter d’être véhiculée par les flux d’air au sein de la maison. De nos jours, les modèles ne diffusent que très peu de composés organiques volatils dans l’atmosphère ambiante, ce qui en fait un revêtement plus sain.
  • Lino : souvent confondu avec les sols en PVC, le linoléum est pourtant un revêtement bien plus écologique, puisqu’il est issu du milieu naturel. En effet il se compose de résine, de fibres naturelles, de craie et d’huile de lin. Antiallergique, antistatique et antibactérien, le lino est limite la prolifération et la circulation des poussières et des bactéries, faisant de lui un revêtement sain.
  • -PVC : les sols plastiques figurent parmi les moins onéreux du marché. Facile à poser, ce type de revêtement est apprécié au cours de travaux de rénovation, notamment lors de l’isolation des sols puisqu’il est plus simple de placer le revêtement par-dessus les panneaux isolants. Les nombreux modèles mis en vente se déclinent en multiples coloris, et imitent même d’autres matériaux tels que le marbre, le parquet ou le béton.

Le solier ne s’occupe ni du parquet, ni de la peinture, ni du carrelage. Ces revêtements sont installés par les menuisiers, les carreleurs et les peintres.

Pourquoi faut-il procéder à l’isolation des sols d’une habitation ?

Selon l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), le plancher est à la source de 7 à 10% des déperditions thermiques d’une habitation.

Les pertes de chaleur constituent un problème d’envergure quant à l’efficacité du bâti, puisque la chaleur produite par le système de chauffage n’est plus contenue à l’intérieur du domicile. Il s’avère donc nécessaire pour l’occupant de solliciter davantage ses appareils de chauffage pour maintenir son confort thermique, occasionnant une surconsommation.

Procéder à l’isolation des planchers bas permet de mettre fin à ces déperditions de chaleur, donc de contenir la chaleur à l’intérieur du logement. De ce fait, la consommation d’énergie est limitée, et le montant des factures énergétiques est réduit.

L’intervention d’un solier qualifié RGE remplit le critère d’éco-conditionnalité rendu obligatoire à partir du 1er janvier 2015 afin de pouvoir prétendre au Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) ainsi qu’à l’éco-prêt à taux zéro. Le CITE est une déduction fiscale au taux de 30% qui s’applique sur des dépenses plafonnées à 8 000 euros dans le cas d’un foyer composé d’une seule personne, et à 16 000 euros dans le cas d’un couple soumis à une imposition commune.

De son côté, l’éco-prêt à taux zéro est un emprunt d’un montant maximal de 10 000 ou de 20 000 euros remboursables en 10 ans, et de 30 000 euros remboursables en 15 ans selon le nombre d’ouvrages à réaliser. Ses intérêts sont pris en charge, dans leur totalité, par l’Etat.

Trouver un pro à : Paris, Rennes, Lyon, Bordeaux, Nantes, Nice, Brest, Lille, Grenoble, Marseille, Aix-en-Provence, Tours