Le plâtrier RGE

Comment trouver un plâtrier RGE près de chez vous

Le plâtrier possède un large domaine de compétence dans la réalisation et la rénovation des sols, des murs et des plafonds d’un logement. Qu’il s’agisse d’un professionnel spécialisé en tant que plaquiste, peintre ou staffeur, il participe à la fois à l’aménagement, à la décoration et à l’isolation thermique des espaces intérieurs.

En recourant aux services de plaquistes RGE via notre annuaire répertoriant les professionnels Reconnus Garants de l’Environnement, vous serez éligible à l’éco-prêt à taux zéro ainsi qu’au Crédit d’Impôt transition Energétique (CITE).

Quels sont les diplômes et les formations permettant de devenir plâtrier ?

Découvrez l’ensemble des qualifications permettant d’accéder à la fonction de plâtrier au sein d’une entreprise de bâtiment :

  • -CAP plâtrier-plaquiste
  • -CAP staffeur ornemaniste
  • -Bac professionnel aménagement et finition du bâtiment
  • -Brevet professionnel métiers du plâtre et de l’isolation
  • -Brevet des métiers d’art volumes : staff et matériaux associés

Quels sont les différents types de plâtriers ?

Il convient de faire la distinction entre le plâtrier traditionnel, dit staffeur, et le plaquiste-plâtrier. En effet, l’un pose directement du plâtre sur les murs et les parois dont il doit réaliser les finitions, tandis que l’autre y appose des plaques en Placoplatre. De leur côté, les plâtriers peintres disposent de compétences de peintres en bâtiment qu’ils peuvent mettre en œuvre dans leurs ouvrages de revêtements muraux.

Dans tous les cas, ce métier est de plus en plus tourné vers les réalisations en faveur des économies d’énergie. En effet, toute construction neuve est soumise à la réglementation thermique RT 2012, et les ouvrages de rénovation de maison sont promus par des dispositifs étatiques tels que le CITE et l’éco-PTZ.

En quoi consiste l’isolation des murs ?

Les plâtriers sont capables d’intégrer aux parois du bâtiment une isolation thermique et acoustique. L’isolation des murs consiste à la réalisation d’un doublage à l’aide de panneaux isolants, qui peuvent être composés de matières synthétiques (polystyrène expansé ou extrudé, polyuréthane), minérales (laine minérale type laine de verre ou laine de roche, verre cellulaire, perlite ou vermiculite) ou naturelles (fibres de bois, fibres de lin, ouate de cellulose, laine de mouton, laine de coton…).

Ces doublages sont réalisés entre la paroi et le revêtement mural, afin de compenser le pouvoir isolant naturel des matériaux intervenant dans la composition du mur. Il existe deux méthodes pour procéder à l’isolation des murs, à savoir par l’intérieur ou par l’extérieur :

  • -Par l’intérieur : cette solution est la moins onéreuse des deux. Néanmoins, elle implique que les occupants évacuent les lieux pendant la durée des travaux, et le résultat final empiète sur la surface habitable du logement.
  • -Par l’extérieur : plus chère et plus complexe à mettre en œuvre, l’isolation par l’extérieur est néanmoins l’option la plus judicieuse pour qui souhaite conserver sa surface habitable. Il est possible de profiter de ces travaux pour réaliser un ravalement de façade.

Pourquoi faut-il isoler les sols d’une habitation ?

Les planchers bas sont à l’origine de 7 à 10% des déperditions thermiques d’un logement. C’est pourquoi leur isolation permet de conserver une partie importante de la chaleur produite par le système de chauffage au sein de la maison. Concrètement, une maison ou un appartement correctement isolé améliorent les performances énergétiques du bâti. Pour les habitants, c’est l’assurance de réaliser des économies d’énergie et de voir le montant des factures énergétiques diminuer.

Le pouvoir isolant des revêtements de sol n’est en effet pas suffisant pour garantir un confort thermique optimal. Des plaques d’isolation sont installées sous une chape flottante elle-même positionnée sous le revêtement de sol de chaque pièce, afin de limiter les transferts de chaleur entre les planchers et l’intérieur de la maison.

Trouver un pro à : Paris, Rennes, Lyon, Bordeaux, Nantes, Nice, Brest, Lille, Grenoble, Marseille, Aix-en-Provence, Tours