Isolation des murs : améliorez votre performance énergétique

isolation des murs
L’isolation des murs est un ouvrage de rénovation énergétique indispensable au sein d’une maison ancienne. Quels sont les matériaux isolants existant sur le marché ? Quelles sont les différentes méthodes d’isolation thermique ? Pourquoi est-il important d’isoler les parois murales de son habitation ? Vos réponses au fil de cette page.

Nous mettons notre annuaire à votre disposition afin d’entrer en contact avec des professionnels qualifiés RGE (Reconnus Garants de l’Environnement). En confiant vos travaux à l’un d’entre eux, vous serez éligible au Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) et à l’éco-prêt à taux zéro (PTZ).

Quels sont les différents matériaux d’isolation des murs ?

Il existe trois catégories d’isolants pour les murs d’une habitation, à savoir les matières naturelles issues du monde animal ou végétal, les minéraux et les matières synthétiques :

  • -Isolants naturels : parmi lesquelles la ouate de cellulose, les fibres de lin, les fibres de bois, le chanvre, la laine de mouton ou la laine de coton. Leur fabrication ne consomme pas plus de 90 kWh/m3 (kilowattheure par mètre cube), ce qui en fait des isolants écologiques. Ils ne rejettent que très peu de particules nocives pour la santé des occupants.
  • -Isolants minéraux : de la laine minérale comme de la laine de verre ou de la laine de roche, mais également de la perlite, de la vermiculite, du verre cellulaire et de l’argile expansée sont des isolants minéraux. Fabriquer ces matériaux implique une consommation d’énergie comprise entre 150 et 250 kWh/m3, ils sont donc moins respectueux de l’environnement que les isolants en provenance du monde animal ou végétal. Ils dégagent également plus de particules nocives que ces derniers, mais demeurent plus écologiques et plus sains que les synthétiques.
  • -Isolants de synthèse : polystyrène expansé, polystyrène extrudé et polyuréthane (mousse de polyuréthane notamment) sont les matériaux d’isolation synthétiques. Impliquant une consommation d’énergie comprise entre 450 et 1 200 kWh/m3 lors de leur fabrication, ils diffusent également des substances nocives, d’autant plus dangereuses en cas d’incendie.

Parmi les nouvelles générations d’isolants figurent les isolants minces qui utilisent de fines couches d’aluminium pour endiguer les rayonnements thermiques, mais qui sont moins performants contre la convection.

Quelles sont les techniques d’isolation des murs ?

Il existe deux méthodes d’isolation en ce qui concerne les parois murales :

  • -L’isolation par l’intérieur est la moins onéreuse des deux, également la plus simple à mettre en œuvre. Elle impose néanmoins aux occupants du domicile de quitter les lieux au cours de la durée des travaux. De plus, son résultat final rogne sur la surface habitable de l’habitation. L’isolation par l’intérieur implique d’isoler également la dalle au sol afin de limiter les déperditions de chaleur liées aux planchers bas.
  • -L’isolation par l’extérieur est la plus chère, et la plus complexe à mettre en œuvre. Elle est d’autant plus difficile lorsque la façade comporte de nombreuses ouvertures et parois vitrées. Elle permet néanmoins de conserver l’espace intérieur du domicile, et offre l’opportunité de procéder à un ravalement de façade. Cette technique consiste à envelopper l’habitation d’un doublage en couche isolante. L’isolation sous bardage ventilé est l’option la plus durable.

Pourquoi est-il important d’isoler les parois murales d’un logement ?

L’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) définit que les murs sont responsables de 20 à 25% des déperditions de thermiques dans un logement. Isoler les murs permet donc d’endiguer les pertes de chaleur et de réduire la consommation de chauffage, ce qui opère un impact positif sur le montant des factures d’énergie.

Grâce à cela, l’Etat a rendu éligible ces travaux de rénovation au CITE (au taux de 30% sur des dépenses plafonnées à 8 000 et 16 000 euros selon la composition du foyer) et à l’éco-PTZ (aux intérêts payés par l’Etat). N’hésitez donc pas à utiliser notre annuaire pour contacter votre prestataire RGE.