L'isolation des ouvertures

L’isolation des ouvertures d’une habitation permet de limiter les déperditions thermiques, donc de conserver la chaleur à l’intérieur du logement tout en diminuant la consommation d’énergie. Les techniques et les matériaux utilisés sont spécifiques, et répondent à un savoir spécifique au regard des normes de rénovation énergétique. N’hésitez pas à utiliser notre annuaire pour entrer en contact avec des professionnels RGE (Reconnus Garants de l’Environnement).

Pourquoi faut-il procéder à l’isolation des ouvertures ?

L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) estime que les déperditions thermiques d’une habitation ont lieu, pour 10 à 15% d’entre elles, au niveau des fenêtres et autres parois vitrées. Les portes donnant sur l’extérieur sont également à la source de déperditions de chaleur importantes.

Isoler ces accès permet de limiter les déperditions thermiques, donc de réduire la consommation énergétique et le montant de la facture d’énergie. Pour une utilisation similaire à l’état antérieur, la chaleur est conservée à l’intérieur des pièces, garantissant un véritable confort thermique à l’occupant pour une sollicitation amoindrie du système de chauffage.

Mais ce n’est pas le seul atout d’une bonne isolation des ouvertures, puisque ces travaux de rénovation permettent également de limiter les nuisances sonores en améliorant l’isolation phonique de l’habitation. Un double vitrage ou un triple vitrage atténuent les sons de l’extérieur, améliorant le confort acoustique des habitants.

Quelles sont les différentes ouvertures d’une habitation ?

Les fenêtres sont responsables d’une grande partie des déperditions thermiques liées aux ouvertures d’un logement, mais ce sont tous les accès en contact avec l’extérieur, tout comme les murs, les sols et la toiture de la maison, qui sont concernés :

  • - Les portes-fenêtres sont également concernées. Il s’agit de portes améliorant l’éclairage naturel du domicile grâce à la présence de vitres battantes ou coulissantes. Les différents matériaux de menuiserie intervenant dans ces travaux sont le PVC, le bois, ou encore l’aluminium.
  • - La porte d’entrée constitue une zone d’importance. Son coefficient Ud détermine son degré d’isolation thermique. L’Ud d’une porte d’entrée peut aller de 1,4 W/m². K (watt par mètre carré-kelvin) à 2,2 W/m². K, classé à travers sept catégories de A à F. Son étanchéité doit également être optimale, puisqu’elle est directement au contact avec l’extérieur, donc sujette aux intempéries. Les valeurs AEV (Air, Eau, Vent) indiquent le niveau d’étanchéité des portes d’entrée.
  • - Les fenêtres de toit sont d’autant plus responsables de déperditions thermiques que le toit est la plus grande source de pertes de chaleur de la maison (jusqu’à 30% d’entre elles selon l’ADEME).

Comment isoler les accès d’un logement ?

Voici la liste des travaux qu’il est possible de réaliser pour améliorer l’isolation des ouvertures d’une habitation :

  • - Pose d’une fenêtre en double vitrage en remplacement d’un simple vitrage : deux vitres isolées par un vide rempli par une lame d’air ou de gaz.
  • - Pose d’un triple vitrage en remplacement d’un simple vitrage : trois vitres espacées de lames d’air ou de gaz.
  • - Isolation du dormant et des points faibles de l’ouvrant : pose de joints, isolation du bas de porte, des vitres, des serrures et des boîtes aux lettres.
  • - Pose de volets isolants : il est possible d’opter pour des volets isolants afin de compléter l’isolation prodiguée par le vitrage des fenêtres et les matériaux de composition des portes. Ces volets se composent de deux faces entre lesquelles est inséré un matériau isolant.

En utilisant notre annuaire RGE, vous pouvez entrer en contact avec une société RGE, et ainsi répondre au critère d’éco-conditionnalité rendant les travaux éligibles au Crédit d’Impôt Transition Energétique (déduction fiscale de 15%) et à l’éco-prêt à taux zéro (emprunt dont les intérêts sont payés par l’Etat).

Trouver un pro à : Paris, Rennes, Lyon, Bordeaux, Nantes, Nice, Brest, Lille, Grenoble, Marseille, Aix-en-Provence, Tours