Tout savoir sur les fenêtres double-vitrage

fenêtre double vitrage
La fenêtre à double vitrage est une ouverture sur l’extérieur du domicile dont la qualité d’isolation thermique est élevée. Quel est son principe de fonctionnement ? Quels sont les différents modèles existants et quels travaux d’isolation des ouvertures est-il possible de réaliser ? Les réponses au fil de cette page.

Vous pouvez consulter notre annuaire afin d’entrer en relation avec un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et être éligible à des aides majeures de l’Etat en faveur des économies d’énergie.

Qu’est-ce qu’une fenêtre à double vitrage ?

Une fenêtre à double vitrage est composée de deux vitres entre lesquelles est emprisonnée une lame d’air ou de gaz rares tels que le krypton, le xénon ou l’argon, qui n’opèrent aucun impact négatif sur l’environnement. Elle se distingue de la fenêtre à triple vitrage en raison du nombre de vitres, puisque le modèle à triple vitrage en comporte trois. Cette lame d’air sert de barrière aux échanges thermiques entre l’air extérieur et l’air intérieur, tout en limitant les effets de paroi froide.

La performance d’un double vitrage se mesure à l’aide du coefficient thermique Ug, tandis que la performance de la fenêtre, incluant le vitrage et les menuiseries, se mesure avec le coefficient Uw. Ces deux indices indiquent une amélioration de performance à mesure que leur valeur diminue.

Le coefficient Ug d’un double vitrage est de 2,8 et celui d’un simple vitrage est de 6,8. La performance thermique des doubles vitrages est donc plus de deux fois supérieure à celle d’un simple vitrage. Leur indice Uw est respectivement de 3 et de 5.

Il existe également du double vitrage à isolation renforcée, qui se compose d’une pellicule d’argent et de métal très fine. Cette couche remplit une fonction de barrage thermique face au rayonnement en provenance des appareils de chauffage de la maison, et des rayons du soleil en période de forte chaleur. Son coefficient Ug est d’1, et sa valeur Uw est d’1,5.

Quels sont les différents types de menuiserie pour une fenêtre à double vitrage ?

Les fenêtres en double vitrage sont des menuiseries, elles se composent donc des matériaux utilisés pour ce genre d’ouvrages :

  • -Fenêtre double vitrage PVC : le PVC est le matériau le moins onéreux. Facile d’entretien, ce type d’ouvertures offre de nos jours de nombreuses couleurs et apparences visuelles.
  • -Fenêtre double vitrage bois : le bois est un matériau coûteux en menuiserie, mais se caractérise par de très bonnes performances en matière d’isolation thermique. Son apparence visuelle, apportant une touche d’authenticité à l’habitation, est aussi esthétique.
  • -Fenêtre double vitrage aluminium : les menuiseries métalliques bénéficient de finitions harmonieuses et sont des ouvrages recherchés dans les maisons modernes.

Quel est le prix d’une fenêtre en double vitrage ?

Le prix d’une fenêtre en double vitrage varie selon ses matériaux de composition et ses dimensions. Un double vitrage seul coûte entre 150 et 280 euros. Il faut également prendre en compte le prix variant selon les matériaux :

  • -Une fenêtre en PVC coûte entre 85 et 316 euros
  • -Une fenêtre en bois coûte entre 109 et 305 euros
  • -Une fenêtre en aluminium coûte entre 746 et 980 euros

Il existe aussi des menuiseries mixtes, telles que les conceptions en bois-alu, dont le montant est compris entre 500 et 910 euros. A terme, le remplacement ou la mise en place de fenêtres en double vitrage constituent donc un investissement coûteux.

Mais les économies réalisables grâce à une bonne isolation des ouvertures sont importantes. L’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) établit que les fenêtres sont responsables de 10 à 15% des déperditions thermiques d’une habitation. Choisir les bons matériaux et opter pour un double vitrage est donc l’opportunité de réduire la consommation d’énergie et de diminuer le montant des factures énergétiques.