L'isolation thermique de l'enveloppe

L’isolation thermique d’une habitation est l’un des éléments les plus importants en matière de performances énergétiques. En limitant les déperditions thermiques, des travaux d’isolation valorisent le bien immobilier et en améliorent le confort, tout en diminuant le coût d’usage du système de chauffage.

Pourquoi faut-il procéder à l’isolation thermique d’une habitation ?

Pour un logement et son système de chauffage, les déperditions de chaleur sont à la source d’une grande perte d’efficacité énergétique. En laissant la chaleur s’échapper à l’extérieur, les toitures, les fenêtres et les murs mal isolés contraignent l’occupant à solliciter davantage son système de chauffage, donc à consommer plus. La consommation énergétique pèse alors plus lourdement sur le montant des factures d’énergie, en plus d’avoir un impact négatif sur l’environnement.

Il s’agit aussi d'une source d’inconfort en période estivale, puisque la chaleur extérieure vient alourdir l’atmosphère ambiante de l’intérieur. L’habitant est alors contraint de consommer davantage d’énergie avec son climatiseur.

Quels sont les différents travaux d’isolation thermique de toiture ?

Le toit est une zone de la maison où 25 à 30% des déperditions thermiques ont lieu, ce qui en fait la première source de pertes de chaleur. De ce fait, procéder à des travaux d’isolation thermique de toiture permet à l’occupant de réduire d’autant les déperditions de chaleur, et de réaliser des économies d’énergie en proportion. L’isolation du toit, notamment en raison de la tendance de l’air chaud à s’élever, constitue un ouvrage prioritaire dans une maison.

Il existe deux méthodes pour isoler un logement, par l’intérieur ou par l’extérieur. Isoler par l’intérieur est la technique la moins chère, mais contraint les habitants à évacuer les lieux durant la période des travaux, tout en limitant la surface habitable du logement.

A l’inverse, isoler par l’extérieur permet de conserver l’espace habitable, mais cette technique plus chère. On privilégiera donc l’isolation des combles aménagés par l’extérieur afin d’en préserver l’espace, alors que l’isolation des combles perdus peut parfaitement s’effectuer par l’extérieur.

Le prix moyen d’isolation des combles aménagés est compris entre 14 et 80 euros par m², tandis que celui des combles perdus est compris entre 10 et 90 euros par m².

Pourquoi procéder à l’isolation des murs ?

L’isolation des murs est indispensable afin de conserver la chaleur à l’intérieur du domicile, et pour maintenir le confort thermique du logement en saison estivale. En effet, les murs sont responsables de 20 à 25% des déperditions thermiques.

Notez que procéder à l’isolation par l’extérieur des murs d’une habitation implique des travaux de ravalement de façade, qui contribuent à maintenir le logement dans un bon état et à lui fournir une apparence extérieure agréable. Le prix moyen d’isolation des murs est compris entre 10 et 30 euros par m². Celui d’un ravalement de façade varie entre 23 et 42 euros par m² selon les matériaux et les produits de finitions utilisés.

Qu’est-ce que l’isolation des sols et des planchers bas ?

Le sol, et plus particulièrement le plancher bas d’un logement est à l’origine de 7 à 10% des déperditions thermiques. Effectuer une isolation des planchers bas participe donc au confort thermique et aux économies d’énergie de l’habitation. Pour ce faire, il existe deux méthodes, à savoir l’isolation par le bas ou par le haut :

  • - Isoler par le bas implique de fixer l’isolant en dessous du plancher. Il s’agit de plaques isolantes rigides.
  • - Isoler par le haut consiste à rehausser les seuils de porte et de refaire le plancher. Le professionnel doit poser un isolant sur le plancher, puiser poser un revêtement de sol par-dessus.

L’isolation des sols coûte entre 30 et 40 euros par m² selon l’isolant utilisé, et selon l’accessibilité des vide sanitaires.

Trouver un pro à : Paris, Rennes, Lyon, Bordeaux, Nantes, Nice, Brest, Lille, Grenoble, Marseille, Aix-en-Provence, Tours