PAC air-eau : fonctionnement et installation par chauffagiste RGE

Pompe a chaleur air-eau
La pompe à chaleur air-eau (PAC) est un système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant sur le principe de l’aérothermie. Quels sont les avantages, les spécificités, le prix et les inconvénients de cet appareil ? Les réponses sur cette page. Vous avez également la possibilité d’utiliser notre annuaire afin de contacter un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et ainsi être éligible à des aides financières de la part de l’Etat.

Quel est le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau ?

Une PAC air-eau capte les calories présentes dans l’air extérieur est les transmet à un liquide calorifique circulant dans un réseau de tuyaux raccordés au système de chauffage d’une habitation, ainsi qu’à un ballon de stockage d’eau sanitaire.

Concrètement, son principe de fonctionnement est similaire à celui d’un réfrigérateur, puisque c’est un fluide frigorigène qui récupère les calories en provenance de l’air extérieur et qui monte en température grâce à cette transmission thermique. Suffisamment chaud, il s’évapore grâce à un évaporateur avant d’être soumis à l’action d’un compresseur qui en augmente la température et le met sous haute pression.

Le gaz caloporteur est alors condensé, repassant à l’état liquide et transmettant sa chaleur à l’eau de chauffage ou à l’eau sanitaire. Redevenu liquide, il diminue en pression grâce à un détendeur avant de recommencer un cycle de chauffe.

L’appareil tire donc son nom de son principe de fonctionnement : contrairement au modèle air-air qui diffuse sa chaleur dans l’air intérieur de la maison, il transmet la sienne à l’eau servant aux équipements de chauffage de la maison.

Quel est le prix d’une PAC air-eau ?

Le prix d’une pompe à chaleur air-eau est compris entre 7 500 et 15 000 euros, installation incluse, pour un montant moyen de 9 200 euros. Il s’agit donc d’un investissement onéreux, mais qui est compensé par les économies d’énergie réalisables en l’utilisant en tant que système de chauffage. En effet, l’air est une ressource naturelle en total libre accès et complètement gratuite. Seule l’électricité nécessaire au fonctionnement de l’appareil impacte le montant des factures énergétiques.

Quels sont les avantages et les inconvénients des pompes à chaleur air-eau ?

Comme tout appareil de chauffage de production d’eau chaude sanitaire, la PAC air-eau se caractérise par des points forts et des désavantages.

Les points faibles de la PAC air-eau

Ci-dessous, la liste des inconvénients de la pompe à chaleur air-eau :

  • -Il est nécessaire d’avoir un chauffage d’appoint pour compléter le chauffage prodigué par l’appareil lorsque les températures sont trop basses. La majeure partie des appareils stoppent leur fonctionnement lorsque le thermomètre descend en dessous de -5°C.
  • -Le rendement énergétique de l’appareil dépend lui aussi des températures, puisqu’il est moins efficace lorsqu’elles sont trop basses.
  • -La présence d’une PAC au sein du domicile est à l’origine de nuisances sonores, puisque l’appareil est bruyant. Il convient donc de choisir son emplacement avec soin.

Les atouts de la PAC air-eau

Voici les points forts des pompes à chaleur air-eau :

  • -Son coût est plus accessible que celui d’un appareil géothermique, dont le montant varie entre 12 800 et 15 000 euros, selon les performances et le mode de captage des calories.
  • -Les émissions de gaz à effet de serre sont nulles, ce qui en fait un dispositif respectueux de l’environnement.
  • -Les économies d’énergies réalisables permettent de diviser le montant des factures d’énergie par quatre. Avec un coefficient de performance de 3, la pompe à chaleur produit 3 ou 4 kWh (kilowattheure) de chaleur en consommant 1 kWh d’électricité.

Avantages

Inconvénients

Coût accessible

Nécessité d’un chauffage d’appoint

Ecologique

Rendement dépendant des températures extérieures

Importantes économies d’énergie

Nuisances sonores