Poêle à plaquettes : pourquoi choisir ce type de chauffage ?

poele à plaquettes
Le poêle à plaquettes, ou à bois déchiqueté, appartient à la catégorie des chauffages de biomasse. Comment se caractérise son combustible ? Quel est son rendement énergétique ? Quel est le prix de tels appareils de chauffage ? On vous apporte les réponses au cours de cette page.

Et pour être éligible à l’éco-prêt à taux zéro (PTZ) et au Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), vous pouvez utiliser notre annuaire afin de trouver et de contacter un prestataire RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Quel est le principe de fonctionnement du poêle à plaquettes ?

Les plaquettes de bois déchiqueté sont issues de l’exploitation forestière. Elles proviennent directement des rejets et des déchets de cette industrie, en d’autres termes des restes qu’il n’est pas possible de valoriser autrement : branchages, bois de petit diamètre… Les exploitants procèdent au broyage de ces déchets afin qu’ils deviennent du combustible de chauffage viable.

Les plaquettes sont stockées dans un silo et acheminées via une vis sans fin en direction du collecteur du poêle, qui les conduit jusqu’au foyer où la flambée a lieu. C’est cette combustion qui produit la chaleur transférée à la pièce où est installé le poêle.

Quel est le prix d’un poêle à plaquettes ?

Le coût d’achat d’un poêle à plaquettes varie entre 800 et 15 000 euros selon le modèle, la taille du dispositif, ses matériaux de composition, sa marque et son niveau de performance. La pose de l’appareil coûte quant à elle entre 500 et 1 500 euros.

A l’usage, le coût des plaquettes est le moins élevé du marché, puisqu’il faut compter 2 centimes d’euros par kWh (kilowattheure) pour le bois déchiqueté, contre respectivement 5 et 3 centimes par kWh pour les combustibles d’un poêle à granulés et à bûches.

Quels sont les avantages et les inconvénients du poêle à plaquettes ?

Ci-dessous, vous découvrirez la liste des atouts et des points faibles des poêles à plaquettes.

Les désavantages des poêles à plaquettes

Voici les inconvénients du poêle à bois déchiqueté :

  • -L’appareil lui-même n’est pas excessivement volumineux. C’est la mise en place du silo de stockage qui nécessite de disposer d’une surface minimale. La distance d’éloignement entre le silo et le poêle est d’une vingtaine de mètres. Il faut également un espace de stockage suffisant, à l’abri des intempéries et de l’humidité, pour conserver le combustible.
  • -Un ramonage doit être effectué une à deux fois par an au risque de provoquer des dysfonctionnements.
  • -La teneur en eau du bois déchiqueté est plus élevée que celle des granulés de bois.

Les points forts des poêles à plaquettes

Les atouts de ce poêle à bois permettent néanmoins de réaliser des économies financières et des économies d’énergie :

  • -Les plaquettes proviennent des rejets qu’il n’était pas possible de valoriser autrement, ce qui fait d’elles le combustible le moins onéreux du marché.
  • -Le bilan carbone du bois est neutre, puisque le gaz carbonique dégagé par la combustion est capté et absorbé par les arbres à l’extérieur du domicile. De plus, ce combustible provient du recyclage du bois impropre à la consommation.
  • -Le rendement énergétique du poêle à plaquettes est de 90%. Il permet donc de réaliser de grandes économies d’énergie.
Avantages Inconvénients
Combustible peu onéreux Dispositif nécessitant de la place
Bilan carbone neutre Entretien régulier nécessaire
Bon rendement énergétique Plus humide que les granulés de bois

En passant par notre annuaire, vous entrerez en contact avec des prestataires qualifiés RGE dont les travaux vous rendent éligibles au CITE (au taux de 30%) ainsi qu’à l’éco-PTZ (aux intérêts payés dans leur totalité par l’Etat). N’hésitez donc pas et entrez en relation avec l’un d’entre eux !