Les équipements biomasses

La biomasse pour chauffage et ECS (eau chaude sanitaire) est une énergie renouvelable et verte, qui réduit considérablement l’empreinte environnementale d’un logement. Outre leur dimension écologique, les biomasses sont également des combustibles économiques, dont le prix est accessible, stable et favorise l’économie locale.

Qu’est-ce que la biomasse ?

Le terme biomasse recouvre l’ensemble des éléments biodégradables des produits et des déchets issus de l’agriculture, des substances végétales et animales en provenance de la terre et de la mer. Cela concerne également les substances issues de la sylviculture ou d’activités relatives à la sylviculture, ainsi que les déchets ménagers et industriels.

En comparaison des combustibles fossiles, l’énergie biomasse se caractérise par un prix très nettement inférieur, ce qui fait des appareils tels que la chaudière à granulés, [l'insert à granulés](/biomasse/insert-granules, le poêle à granulés ou encore le poêle à plaquettes des dispositifs très rentables. Les biomasses constituent l’une des cinq énergies renouvelables avec l’hydraulique, le solaire, l’éolien et la géothermie. Cela signifie qu’il s’agit d’une ressource inépuisable.

Quel est le prix des poêles à bois ?

Le prix d’un poêle à bûches est compris entre 3 000 et 7 000 euros, celui d’un poêle à granulés entre 2 000 et 6 000 euros. Les poêles à plaquettes, quant à eux, coûtent entre 800 et 15 000 euros selon la taille du dispositif, les matériaux de composition et son niveau de performance. Servant de chauffage d’appoint, les poêles à bois constituent des systèmes performants et peu coûteux à l’usage, dont l’empreinte environnementale est inférieure à celle d’appareils fonctionnant au fioul ou au gaz.

Quels sont les systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire utilisant des biomasses ?

Il existe des chaudières fonctionnant aux biomasses. En d’autres termes, ces éléments indispensables de systèmes de chauffage utilisent du bois, des dérivés du bois mais également d’autres résidus organiques tels que de la paille ou des coques de tournesol, pour assurer le confort thermique de l’habitation. Le prix d’une chaudière à bûches ou à granulés de bois (pellets), varie entre 7 000 et 17 000 euros.

Une installation fonctionnant à la biomasse pour le chauffage et l’ECS se compose notamment d’une chambre de combustion et d’un échangeur de chaleur où ont lieu les transferts de chaleur à destination de l’eau de chauffage ou de l’eau chaude sanitaire.

Que faut-il savoir sur les inserts de cheminée ?

Les inserts de cheminées permettent de transformer des cheminées à foyer ouvert en cheminées à foyer fermé. Le rendement du système de chauffage passe ainsi de 20 à 80%, tout en limitant les risques d’intoxication au monoxyde de carbone et les départs de feu. Il existe deux types d’inserts de cheminée, à savoir l’insert à bûches et l’insert à granulés.

L’installation d’un insert de cheminée permet de limiter les travaux de rénovation et d’utiliser la présence d’une cheminée ancienne déjà existante afin d’optimiser le rendement énergétique de l’habitation.

Quels sont le rendement et le coût d’usage des chauffages à la biomasse ?

Le prix des granulés de bois en vrac est par exemple de 5,54 centimes d’euros par kWh (kilowattheure), contre 8,19 centimes d’euros par kWh en ce qui concerne le fioul domestique. Complètement indépendant du marché des énergies fossiles, le coût des biomasses est également très stable puisqu’il dépend de l’économie locale.

Le rendement énergétique d’un tel dispositif varie entre 75 et 85%, ce qui signifie que l’énergie produite lors de la combustion subit des pertes comprises entre 25 et 15%. L’émission de gaz à effet de serre occasionnée par la combustion n’a aucun impact sur l’environnement, puisque le CO2 rejeté dans l’atmosphère correspond à celui absorbé par le combustible au cours de sa croissance.

Trouver un pro à : Paris, Rennes, Lyon, Bordeaux, Nantes, Nice, Brest, Lille, Grenoble, Marseille, Aix-en-Provence, Tours