Le poêle à bûches un système de chauffage économique et écologique

poele à bûches
Les bûches de bois appartiennent à la biomasse, ressource énergétique renouvelable. Un poêle à bûches est un appareil de chauffage au bois classique, qui sert d’appoint ou de source de chaleur principale au sein d’un logement. Au fil de cette page vous en apprendrez davantage au sujet de cette installation économique et écologique.

Vous avez la possibilité de consulter notre annuaire pour contacter un chauffagiste RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour réaliser vos travaux d’installation. Vous serez ainsi éligible au Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) et à l’éco-prêt à taux zéro (PTZ).

Qu’est-ce qu’un poêle à bûches ?

Un poêle à bûches est facile à installer, ce qui en fait un chauffage d’appoint populaire auprès de nombreux ménages français. Un professionnel qualifié RGE est en mesure d’installer ce poêle à bois au sein d’une habitation en une seule journée. Il est ainsi possible de chauffer la pièce dans laquelle il est installé, ainsi que les pièces voisines.

En choisissant un modèle doté du label Flamme Verte, vous êtes sûr de bénéficier d’un appareil à la fois économique et écologique, se caractérisant par un rendement énergétique élevé :

  • -Label Flamme Verte 6 étoiles : rendement énergétique supérieur à 75%, émissions de particules fines inférieures à 50 mg/Nm3 (milligrammes par nanomètres cubes)
  • -Label Flamme Verte 7 étoiles : rendement énergétique supérieur à 75%, émissions de particules fines inférieures à 40 mg/Nm3

En d’autres termes, les modèles labellisés Flamme Verte disposent d’un rendement énergétique élevé quel que soit le niveau de l’étiquette.

Comment fonctionnent les poêles de masse ?

Les poêles de masse à bûches fonctionnent sur le principe d’inertie, ou d’accumulation de chaleur. En d’autres termes, la combustion permet à l’appareil d’emmagasiner la chaleur qui en découle. Le matériau de composition du dispositif diffuse ensuite cette chaleur, jusqu’à 24 heures après sa mise en arrêt. Cela permet à l’utilisateur de n’effectuer qu’une flambée par jour pour chauffer son appartement ou sa maison.

Ces appareils sont particulièrement lourds, puisqu’ils peuvent atteindre six tonnes. Grâce à un mode de chauffe impliquant de très hautes températures, la combustion est complète, ce qui limite les risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Concernant les matériaux qui composent ces dispositifs :

  • -Leur corps de chauffe est composé de matériaux lourds tels que du béton, de la brique réfractaire, de la stéatite ou de la pierre.
  • -L’habillage est l’entourage du corps de chauffe, et il a pour rôle l’optimisation de la transmission de chaleur entre le corps de chauffe et l’environnement extérieur, à savoir l’habitation. Son matériau de composition doit donc servir à la fois la diffusion de chaleur et la dimension esthétique indispensable à une décoration d’intérieur harmonieuse. Il peut s’agir là encore de stéatite ou de briques, mais également de céramique ou de granit.

Le poêle à bûches de masse se caractérise par un rendement énergétique d’au minimum 80% et qui peut atteindre les 90%. En d’autres termes, l’énergie consommée pour produire de la chaleur lors de la flambée occasionne très peu de pertes.

Quel est le prix d’un poêle à bûches ?

Le prix d’un poêle à bûches classique varie entre 3 000 et 7 000 euros, et celui des poêles de masse oscille entre 5 000 et 16 000 euros. Par ailleurs, le coût d’usage des bûches de bois est de 3 centimes d’euros par kWh (kilowattheure), ce qui en fait le combustible le moins cher du marché après le bois déchiqueté servant au poêle à plaquette.

Le haut rendement de ces dispositifs permet aux ménages qui les installent de bénéficier du CITE, au taux de 30% sur des dépenses plafonnées à 8 000 ou 16 000 euros selon la composition du foyer, et de l’éco-PTZ aux intérêts payés en totalité par l’Etat.