Le menuisier RGE

Le menuisier RGE un rôle primordial dans un projet de rénovation thermique

Le menuisier est un professionnel des ouvrages intérieurs et extérieurs à base de bois, mais aussi d’aluminium, de PVC ou de verre. Ses travaux sont indispensables pour garantir l’isolation thermique et phonique du bâti, tout en limitant la consommation d’énergie. N’hésitez pas à vous servir de notre annuaire afin de trouver votre prestataire RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et ainsi bénéficier du Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) et de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

Quelle est la formation du menuisier ?

Les formations permettant de travailler dans le secteur de la menuiserie sont nombreuses :

  • -CAP arts du bois
  • -CAP menuisier (aluminium-verre, installateur, fabricant de menuiserie)
  • -Mention complémentaire parqueteur
  • -Bac professionnel menuiserie aluminium-verre
  • -Bac professionnel technicien (constructeur bois, menuisier-agenceur, fabrication bois et matériaux associés)
  • -Brevet professionnel menuisier, menuisier aluminium-verre

Que fait le menuisier ?

Le menuisier se distingue de l’ébéniste en ce que le premier contribue à l’édification des éléments de construction d’un bâtiment, tandis que l’ébéniste travaille sur les éléments de mobilier de l’habitation. Il convient également de faire la distinction entre les menuiseries d’extérieur et d’intérieur :

  • -Extérieur : l’ensemble des ouvertures, fermetures et accès au domicile, à savoir la porte d’entrée, les fenêtres, baies vitrées et volets.
  • -Intérieur : les portes d’intérieur et placards.

Il existe par ailleurs différents types de menuiseries : traditionnelle, aluminium ou PVC. Selon ses compétences et ses qualifications, le professionnel peut être spécialisé ou capable de travailler l’ensemble de ces matériaux.

La menuiserie traditionnelle

La menuiserie traditionnelle repose sur le bois, offrant une touche d’authenticité aux ouvrages réalisés et conférant une haute performance énergétique au bâti. Le bois nécessite d’être traité pour résister aux rayons UV, aux insectes nuisibles (tels que les termites), aux intempéries et aux moisissures. Il s’agit de travaux de haute qualité.

La menuiserie aluminium

Matériau cher à l’achat, l’aluminium offre néanmoins l’avantage d’être particulièrement résistant aux agressions susceptibles d’être subies par les menuiseries extérieures, telles que les volets isolants qui viennent renforcer l’isolation thermique procurée par le double ou le triple vitrage des fenêtres. Les enseignes spécialisées proposent des matériaux en aluminium sous des teintes et des coloris variés, offrant de nombreuses possibilités en termes de décoration d’extérieur.

La menuiserie PVC

Le PVC est le matériau le moins cher des trois matériaux utilisés par les menuisiers. S’il est moins cher, il offre toutefois des performances convenables en matière d’isolation thermique et phonique. Son apparence visuelle est cependant moins esthétique que celle de l’aluminium ou du bois, mais les fabricants proposent désormais des modèles de plus en plus esthétiques.

Que faut-il savoir à propos du vitrage d’un bâtiment ?

Le menuisier, selon ses spécialisations, est capable de travailler le verre et donc d’améliorer l’isolation thermique des parois vitrées d’une habitation. Il peut ainsi :

  • -Créer un double ou un triple vitrage, qui consiste en la superposition d’une ou de trois vitres entre lesquelles sont placées des lames d’air et de gaz rares, assurant ainsi une réduction conséquente des déperditions de chaleur et des nuisances sonores. Notez que le double vitrage permet de réaliser des économies de l’ordre de 40% sur les déperditions de chaleur provoquées par les menuiseries d’une habitation.
  • -Installer les fenêtres à isolation renforcée (VIR) d’un logement. Le VIR est obtenu par le biais d’une couche transparente d’argent positionnée sur l’un des côtés intérieurs du double ou du triple vitrage, afin de limiter les effets de transmission thermique par rayonnement. Les rayons produits par le système de chauffage sont contenus à l’intérieur de la maison, et ceux du soleil demeurent à l’extérieur.
  • -Dans un autre ordre d’idées, il est aussi possible de réaliser une double fenêtre, c’est-à-dire deux fenêtres l’une derrière l’autre séparées par une distance d’une vingtaine de centimètres pour isoler la chaleur et les bruits.
Trouver un pro à : Paris, Rennes, Lyon, Bordeaux, Nantes, Nice, Brest, Lille, Grenoble, Marseille, Aix-en-Provence, Tours