L'Acousticien RGE

Un Acousticien RGE pour une bonne isolation phonique de votre habitation

L’acousticien est un professionnel du bâtiment en charge des sons et des la limitation des nuisances sonores, que celles-ci proviennent de l’intérieur ou de l’extérieur du bâtiment. Cet ingénieur conçoit les matériaux de construction et de rénovation, analyse les bruits et contrôle leur propagation.

En passant par notre annuaire, vous aurez l’opportunité de contacter un prestataire certifié RGE (Reconnu garant de l’Environnement) et de remplir le critère d’éco-conditionnalité nécessaire pour être éligible au Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) et l’éco-prêt à taux zéro.

Quelles sont les formations pour devenir acousticien ?

Pour exercer le métier d’acousticien, il est impératif de justifier d’une formation d’ingénieur. En d’autres termes, il faut disposer d’un diplôme d’ingénieur reçu à l’issue de trois années en école d’ingénieur précédées de deux ans en classe préparatoire, ou d’un master équivalent. Il est ensuite en mesure de procéder à l’isolation des murs, des sols et de la toiture d’une habitation sur le plan acoustique.

Qu’est-ce qu’un acousticien ?

L’acousticien est un ingénieur capable de mener une étude acoustique sur un chantier de construction neuve ou dans un bâtiment ancien, afin d’en analyser les nuisances sonores. Il s’assure que les matériaux utilisés dans la construction du bâti et l’agencement des pièces favorisent une limitation des bruits émanant de l’intérieur vers l’extérieur, et provenant de l’extérieur pour polluer l’intérieur. Il travaille à la fois en amont et en aval du problème :

  • -En travaillant en amont, il conçoit des matériaux isolants et des produits absorbants afin de limiter la propagation des bruits.
  • -En aval, il s’occuper de contrôler les bruits et d’en identifier la provenance afin de corriger ces défauts.

Sa mission est de rendre conforme le bâti aux normes européennes concernant la nuisance sonore. Comme la législation est en constante évolution, il a l’obligation de se tenir au courant des changements légaux, donc d’effectuer une veille régulière. C’est en agglomération que les acousticiens sont les plus sollicités, car les villes constituent les endroits où la pollution sonore est la plus importante.

Quels sont les différents types de bruits ?

Il convient de distinguer les trois formes de propagation du bruit, à savoir les bruits d’équipements, les bruits d’impact et les bruits aériens :

  • -Bruits d’équipement : ces nuisances peuvent provenir d’un robinet, d’une chaudière à condensation au gaz ou autre système de chauffage, d’une VMC… En bref, de l’ensemble du matériel présent au sein de votre habitation.
  • -Bruits d’impact : ces nuisances sonores proviennent des vibrations ou des chocs provoqués par le mouvement des occupants situés à un étage inférieur ou supérieur, le déplacement de meubles ou la chute et le bris d’objets divers.
  • -Bruits aériens : ils peuvent provenir de l’intérieur, et dans ce cas être issus des équipements audiovisuels de la maison (télévision, chaîne hi-fi, radio, ordinateur…) ou bien être en provenance de l’extérieur et émaner d’une route, d’une voie ferrée ou d’avions en vol.

Les bruits aériens se transmettent par l’air, via les parois et les fenêtres, tandis que les bruits d’impact sont issus des vibrations traversant les planchers bas et les murs. Les bruits d’équipements sont transmis à la fois par l’air et les vibrations des parois.

En quoi l’acousticien contribue-t-il à lutter contre la pollution ?

En prévoyant d’utiliser des matériaux isolants pour l’isolation phonique du domicile, l’acousticien contribue également à son isolation thermique. En effet, les matériaux utilisés pour l’isolation acoustique sont les mêmes que ceux assurant le confort thermique de la maison. Il est ainsi possible de réaliser des économies d’énergie et de limiter l’empreinte environnementale du bâti.

En effet, les déperditions thermiques d’une habitation sont à l’origine d’une surconsommation énergétique qu’il est possible d’endiguer en réalisant des travaux de rénovation énergétique.

Trouver un pro à : Paris, Rennes, Lyon, Bordeaux, Nantes, Nice, Brest, Lille, Grenoble, Marseille, Aix-en-Provence, Tours