Insert à granulés : améliorez le rendement de votre cheminée

Insert à granulés
L’insert à granulés de bois (ou à pellets) est un appareil de chauffage fonctionnant à la biomasse. Nettement plus rentable que les cheminées à foyers ouverts, il se caractérise par un combustible à très faible teneur en eau et à haut rendement énergétique. Parcourez cette page pour en savoir plus, et consultez notre annuaire pour entrer en contact avec un prestataire RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour effectuer vos travaux.

Quels sont les différents types d’insert à granulés ?

Le principe de fonctionnement d’un insert à granulés est le même quel que soit le modèle utilisant des pellets pour combustible. Un corps de chauffe en acier ou en fonte utilise la combustion des pellets de bois afin de diffuser de la chaleur au sein de l’habitation. Il se distingue de l’insert à bûches qui, comme son nom l’indique, utilise du bois coupé.

Un insert de cheminée est utilisé pour transformer une cheminée ancienne à foyer ouvert en cheminée à foyer fermé. Les travaux d’installation sont moins onéreux et moins complexes que dans le cas de la création d’une cheminée à foyer fermé, puisqu’il s’agit d’un appareil encastré dans le foyer. Les modes de diffusion de chaleur d’un insert à granulés sont les suivants :

  • -Par convection : la chaleur produite est diffusée naturellement dans l’air de la pièce où le dispositif est installé.
  • -Par ventilation : grâce à un ventilateur intégré à l’appareil, la chaleur est diffusée de manière rectiligne, en face du foyer. Cela permet une diffusion plus rapide, mais cette technologie est à l’origine de nuisances sonores.
  • -Canalisable : ce type de dispositif ne dispose pas que d’un seul ventilateur, mais d’au moins un de plus relié à des gaines afin de diffuser la chaleur dans les autres pièces du domicile. Le système de canalisation étant optionnel, il est possible d’utiliser cet appareil de la même façon qu’un système de chauffage par ventilation classique.
  • -Hydro : des inserts connectés au chauffage central du logement. Une partie de la chaleur qu’ils produisent est transmise à la pièce où ils sont installés, mais la majeure partie sert à l’alimentation des radiateurs (en chauffant le liquide calorifique du système de chauffage), afin d’en optimiser la répartition.

Quel est le prix d’un insert à granulés ?

Le prix d’un insert à granulés varie entre 2 000 et 8 000 euros, selon la qualité de l’appareil choisi. Il s’agit d’un investissement coûteux, mais le bois étant le combustible le moins cher du marché, il est possible de rentabiliser cet achat au fil du temps.

En effet, le coût d’usage des pellets est de 5 centimes d’euros par kWh (kilowattheure), ce qui en fait une solution nettement moins onéreuse qu’un système de chauffage au fioul domestique (8 centimes par kWh) ou au gaz naturel (7 centimes par kWh).

Quel est le rendement des inserts à pellets ?

Le rendement énergétique est le rapport entre l’énergie consommée par un système de chauffage et la chaleur qu’il restitue. Plus il est élevé, plus les économies énergétiques réalisables au sein du logement sont donc importantes. Dans le cas d’un insert à granulés, le rendement peut atteindre 80 à 85%, alors qu’une cheminée à foyer ouvert possède un rendement atteignant difficilement les 20%.

Grâce à cette efficacité énergétique, l’Etat a rendu éligible l’installation d’un insert à bois au Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) et à l’éco-prêt à taux zéro (PTZ) :

  • -CITE : une déduction fiscale de 30% calculée sur des dépenses maximales de 8 000 ou de 16 000 euros selon que le foyer soit composé d’une seule personne ou d’un couple.
  • -Eco-PTZ : un emprunt au montant maximal de 30 000 euros. C’est l’Etat qui prend en charge les intérêts.